En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile.   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   Résister doit être conjugué au présent !   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures (chanté par Jean Ferrat)   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   L'écologie commence devant sa porte   J.P. Tesseire, Maire de Cassis
Texte à méditer :   Le temps de la décroissance soutenable est arrivé. crycry   Dany Dietman
Texte à méditer :   ... la seule masse globales des déchets annuellement transportés s'élève à 514 millions de tonnes, soit le tiers de tous les tonnages transportés en trafic intérieur de marchandises, dont 96,6 à 97,3% sont transportés par la route.   Dany Dietman
Texte à méditer :   ... un camion sur trois transporte des déchets ... frown   Dany Dietmann citant la DRE-Lorraine (nov. 2003)
Texte à méditer :   La maison brûle et nous regardons ailleurs ...   Jacques Chirac
Texte à méditer :   Les partis tuent, sans le dire, ce qu'ils ont toujours exécré : le pouvoir du peuple.   Marie-France Garaud (15/8/2006)
Texte à méditer :   Si les hommes étaient gouvernés par la raison, l'Etat serait superflu   Baruch Spinoza (1670)
Texte à méditer :   ... ce livre, cri de révolte contre l'attitude folle de notre société qui ne croit pas ce qu'elle sait et qui continue inexorablement à poursuivre sa course folle ...wink   Corinne Lepage, ancien ministre
Texte à méditer :   Les déchets constituent une source de richesses, une matière première secondaire.   ODAM
Texte à méditer :   1.000 fourmis font reculer 1 éléphant. tonguewink   Proverbe africain
Texte à méditer :   Le partage des responsabilités conduit à l'irresponsabilité.biggrin   François de Closets (1992)
Texte à méditer :   Le futur dépend de vous   Plon Editeur
Texte à méditer :   Et vous connaîtrez la vérité, et cette vérité vous rendra libres.   Saint-Jean (évangile de)
Texte à méditer :   Le plus grand danger pour l'humanité, c'est l'ignorance   François Jacob
Texte à méditer :   Bien informés, les hommes sont des citoyens;mal informés ils deviennent des sujets.   Alfred Sauvy
Texte à méditer :   Trier, trier, trier les déchets, c'est lutter contre le réchauffement climatique.   Publicité radiotélévisée 12/10/2015
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   Demandez, on vous donnera, donnez et vous recevrez.   Evangile
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.     Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants l   Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :  

Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot député européen

Accès à ce site et à ses rubriques

Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). La version est en test. Cliquez sur le menu horizontal ci-dessous pour le guide du site faq.jpg. Pour le moment, l'accès au Forum est libre mais attention aux dérapages, lisez la Charte du Forum. Le modérateur veille à éliminer les incivilités. Le respect de tous est indispensable, la défense de notre environnement est une chose trop sérieuse. Si vous voyez apparaître la mention "document privé", c'est que vous n'êtes pas connecté comme membre de l'ODAM, la lecture est réservée à ceux qui ont adhéré. Merci de votre compréhension.

Notre doctrine de défense de l'environnement et de la santé

Nous militons pour une écologie citoyenne et indépendante.Nous agissons dans le respect des lois en vigueur dans notre pays, pour un environnement sain et agréable, hors de tous pouvoirs religieux et/ou politique. Nous respectons les lois de la Nature pour votre bien et celui de vos/nos enfants, pour permettre aux générations futures de vivre en bonne santé sur une planète préservée des pollutions.

Si telles sont vos valeurs, vous devez, vous pouvez demander à nous rencontrer et/ou adhérer à notre association.

L'union faisant la force, l'ODAM est membre fondateur du CIDES34, un collectif formalisé d'associations qui luttent pour la défense de l'Environnement et de la Santé et pour un traitement vertueux des déchets.

Blog

Archives 02/2019
Nouveau  logos/logo97x97.jpgUne erreur dans les chiffres ?  -  par RGimilio|Administrateurs

Le numéro 46 du magazine « MMMag »  de février 2019 (pages 26-27) a soulevé des cris d'horreur quand je l'ai présenté à mes amis d'une grande fédération de défense de l'Environnement qui a une envergure régionale et nationale.

Sous le charmant sourire de Mme Valérie BARTHAS-ORSAL, vice-présidente à la prévention des déchets et à la propreté de l'espace public, adjointe au Maire de Montpellier (page 27), il est écrit « En moyenne, chaque habitant de la Métropole produit près de 600 kg de déchets par an. Que ce sont des ordures ménagères collectées au pied des habitations, des encombrants ou résidus divers directement apportés dans les points propreté, ce sont autant de produits à valoriser. ».

Horreur, m'ont dit mes collègues qui venaient des quatre coins de notre ex region LR, 600 kg, quelle horreur ! Ils ont mal lu et de retour devant mon ordi, j'ai relu et compris qu'il s'agirait bien de TOUS nos déchets ! J'ai interrogé l'ADEME et obtenue le chiffre moyen de 360 kg de déchets ménagers par habitant et par an, en France. Tout le monde connait l'expression « Montpellier la Surdouée » et le goût de nos édiles pour les chiffres ronflants ! J'en déduis que 360 ôté de 600 égale 240. Il y aurait, en plus des 360 kg réglementaires moyens, 240 kg d'encombrants ou de résidus divers ! Si je veux bien admettre que je jette 1 kg/jour de déchets ménagers, soit 365 kg/an, je ne me sois pas porter à la déchetterie 4,62 kg d'encombrants par semaine. Mes cartons et autres recyclables sont soigneusement rangés chaque semaine dans la poubelle jaune de mon immeuble, celle qui part vers Déméter. Demeurant en immeuble collectif, je ne peux composter !

C'est bien d'affirmer que le tri des déchets « ... il s'agit de l'affaire de tous. » ! Y compris en premier lieu l'affaire des élus et de Mme Barthas-Orsal. Oui, Madame : depuis plus de 14 ans, à Montpellier-la-Surdouée, nous faisons du sur-place, à l'image de ces acteurs de théatre qui chantent « marchons, marchons » et n'avancent pas ! Vous faites de la communication, pas de l'action. Montpellier-Métropole fait de l'éco-blanchiment !

Nous avons dénoncé ici, sur ce site, l'opération de mélange des bio-déchets avec les résultats du tri mécanique, pour "améliorer" le process de l'usine Amétyst, nous avons réussi à en saisir le Préfet. Cause toujours, tu m'intéresse. La loi bafouée, les recommandations de l'ADEME ? Un nouveau centre de tri  va être construit, Déméter II ? Il en faudrait un autre, au minimum ! Il faut fermer le tri mécanique (TMB) d'Amétyst et ne pas renouveler la DSP. Vous vous en moquez ! 

Il faut changer de logiciel, de paradigme, comme le dit notre ami François Vasquez . Ça déborde, il faut réduire la quantité de déchets.

360 kg par an et par habitant300x224.jpg

Même si celà ne plait pas aux industriels et aux sous-marins qui croisent dans les parages de Montpellier-Métropole.

Avec tout le respect que nous vous devons.

Raymond GIMILIO
Président de l'ODAM

Publié le 09/02/2019 @ 19:20  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Nouveau  logos/logo97x97.jpgRetour sur l’ISDND de Castries  -  par RGimilio|Administrateurs

 

L’installation de stockage de déchets non-dangereux (ISDND) fait partie du « système de traitement des déchets ménagers de Montpellier-Méditerranée-Métropole » (STDM-3M). Dans le numéro 46 de MMAG (le M de Méditerranée aurait disparu ?) pages 27 à 33, le journaliste qui prête sa plume à Mme Valérie Barthas-Orsal se livre à une opération de communication à laquelle nous commençons à être accoutumés : l’écoblanchiment (green-washing). Enfin, on nous annonce le nouveau centre de tri « Déméter » II (19,3 M€ seulement, pp. 28-29). On oublie de parler d’endroits moins reluisants comme la carrière GSM (ex Pastor) sur la commune de Castries. Un membre de l’ACIDC nous a expliqué comment l’exploitant de cet ISDND (installation de stockage de déchets non-dangereux exploitée par Montpellier-Méditerranée-Métropole) nous concocte une belle bombe à retardement. Rappelons les faits.

 

1 - La puanteur du site

 

L’exploitant de l’ISDND de Castries a fermé un premier casier de dépôt d’ordures ménagères et continue à remplir un 2e casier dont on nous annonce bientôt la fermeture. Cette ISDND ne doit recevoir que des déchets ultimes. Or, la définition du déchet ultime est à géométrie variable ! « Mal nommer les choses ajoute au malheur du monde » (Albert Camus). Ce qui sort de l’usine « AMéTYST » de Montpellier est une matière supposée être du « stabilisat » (aucune définition du terme trouvée) : c’est un concept industriel, le résultat de la méthanisation (traitement « biologique ») de digestats issus du tri mécanique dit TMB. Tri mécanique plus traitement biologique égale TMTB qui produit du stabilisat ?

 

2 - Stabilisat mal stabilisé

 

Ce stabilisat mal stabilisé, convoyé depuis Montpellier dans des camions-bennes bien bâchés emprunte le Lien (nord de Montpellier). S’il n’existe aucune réglementation sur l’appréciation de degré de stabilisation, Montpellier-Méditerranée-Métropole devait avoir une position morale lui faisant obligation de contrôler ce que fait son délégataire exploitant de l’usine « Amétyst » (SUEZ-SITA-NOVERGIE) qui laisse partir vers l’ISDND des matières qui continuent à fermenter et donc à puer ! De plus, d’un casier non-couvert (le 2e), du méthane (CH4) s’échappe dans l’atmosphère, gaz à effet de serre 4 fois plus actif dans la perturbation du climat que le gaz carbonique (CO2). Un gaz énergétique perdu pour la transition énergétique et la valorisation dito ! Or, la pluie qui tombe de temps en temps humidifie le tas d’ordures et active la fermentation et la puanteur. Ce n'est pas très écologique Montpellier-Méditerrannée-Métropole !

 

3 - Une bombe à retardement

 

L’exploitant de la décharge a trouvé la parade pour les odeurs de l’ISDND : il assèche le tas de stabilisats en drainant les lixiviats (selon un des experts de l’ODAM qui vit à Castries). L’assèchement oblige à pomper, pomper, pomper, jusqu’à ce que le tas sera recouvert d’un toit réputé imperméable, comme au Thôt ? Et quand nous aurons tourné le dos, l’eau reviendra car on n’aura pas entretenu la couverture, le tas fermentera de nouveau et risquera d’exploser ! Boum !

Pour mieux comprendre, nous avons commenté une vue tirée d'un rapport d'activité 2017 de MMM. Cette vue fait partie d'une diapositive  d'un diaporama qui sera présenté le 13 février prochain au local de « La Carmagnole » (rue Haguenot 34070 Montpellier).

vue_2e_casier_commenteee_400x345.jpg

Extrait du rapport d'activité 2017 de l'exploitant revue et corrigée par l'ODAM.

----

Raymond GIMILIO
Président

Publié le 08/02/2019 @ 13:13  - 1 commentaire - 1 commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
 

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
3 Abonnés

La Convention d'Aarhus (selon Wikipedia) est :

« Le droit à l’accès à l'information est le droit qu'a toute personne ou organisme de demander à une collectivité ou service public d’obtenir une copie de documents ou informations détenues par cette collectivité ou service public. Ce droit porte sur un document existant, en l’état où il existe, et dans le format où il existe dans le service. Cela se traduit souvent par la délivrance de photocopies de tout ou partie de document, par de la consultation sur place, ou, si l’information est disponible sous format numérique, par une copie de fichier (aux formats disponibles couramment dans l’administration) sur support physique ou par envoi par message électronique. »