En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.    Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Résistez, résistez, résistez : résister s'écrit au présent.   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   L'Ecologie : la science de l'impossible faite par des incompétents (une boutade) !   Anonyme
Texte à méditer :   Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot (député européen)
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants   Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   La répétiton d'actes illégitimes ne saurait créer un usage légitime. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.   Reine de Hollande
Texte à méditer :   Ils ne savaient pas que c'est impossible, alors ils l'ont fait.   Mark Twain
 
 

Accès à ce site et navigation

Consultez la "FAQ". Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). Cliquez sur le menu horizontal ci-dessous pour le guide du site. Pour le moment, l'accès au Forum est libre, lisez la Charte du Forum : le modérateur veille à éliminer les incivilités. Le respect de tous est indispensable, la défense de notre environnement est une chose trop sérieuse pour admettre des fantaisies.

 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Climat : le changement climatique
 

Recherche

Recherche
Recherche
 
Fermer

Observatoire

Environnement-Ecologie

Adhésions en ligne

Vous allez pouvoir adhérer en ligne ou faire un don avec HelloAsso.

Cliquez ce lien pour adhérer ou sur le logo ci-dessous

logo.jpg

Faites un don supplémentaire avec HelloAsso

Cliquez sur ce lien pour donner un coup de pouce

logo fond bleu clair.jpg

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
4 Abonnés

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Climat : le changement climatique

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.odam.fr/data/fr-docsrss-28

Tout se tient dans l’écosystème terrestre. Le changement climatique n’est plus nié, sauf par quelques illuminés. L’émission des gaz à effet de serre (GES) est pointée du doigt comme étant un sinon LE facteur, LA cause de ce changement.

1         L’effet de serre

L’effet de serre est un phénomène naturel qui permet à la Terre (comme toute autre planète) de retenir la chaleur solaire dans l\'atmosphère et de maintenir une température acceptable pour l’entretien de la vie. Sans cela la température de la Terre serait d\'environ -19 °C  C’est un phénomène naturel mais qui a été amplifié par les activités humaines et notamment les activités industrielles. L’amplification du phénomène, par l’accélération qu’elle produit, entraîne une élévation de la température atmosphérique. Cette élévation est constatée à travers la mesure et le calcul de la température annuelle moyenne (TMA).

2         La température moyenne annuelle

La température moyenne annuelle, comme toute moyenne, devrait être accompagnée d’un indice de variabilité (intervalle de confiance) destiné à donner une idée précise des extrêmes. Le climat de Paris n’est pas celui de Montpellier. Les climatologues y ajoutent d’autres indices destinés à caractériser plus finement les différences. Quoi qu’il en soit, la température moyenne de la planète a augmenté de façon tangible. La fonte des glaciers en montagne et aux pôles est un indice indiscutables n’en déplaise aux « climatosceptiques ». La lenteur du phénomène fait, qu’à l’échelle de la durée de vie d’une génération humaine, il est difficile de se prononcer. D’où une controverse entre climatosceptiques et carbocentristes. Nous sommes résolument partisans de ces derniers et nous allons tenter de mettre en évidence l’aggravation de la montée en température.

3         Les causes de l’effet de serre

Il est important de souligner que l’effet de serre est dû à l’émission de gaz à effet de serre, c’est-à-dire des gaz dont la présence dans l’atmosphère piège l’émission du rayonnement calorique en direction de l’espace externe. Ce piège et son amplification empêchent le refroidissement terrestre.

3.1      Les causes naturelles

Les causes naturelles sont liées aux émissions de gaz naturellement présents dans l’atmosphère terrestre. Parmi ces gaz citons : le gaz carbonique ou CO2, la vapeur d’eau ou H2O, le méthane ou CH4, le dioxyde d’azote ou NO2, l’ozone ou O3. Les éruptions volcaniques ont alimenté et alimentent encore l’atmosphère avec ces gaz.

De tous temps ces substances ont été en équilibre ou ont varié sans compromettre la vie à la surface de la terre au gré des cycles de réchauffement-refroidissement naturels de la planète.

Selon Wikipédia (Réchauffement climatique) « En 1988, l\'ONU crée le Groupe d\'experts intergouvernemental sur l\'évolution du climat (GIEC) chargé de faire une synthèse des études scientifiques sur cette question. Dans son quatrième rapport, auquel ont participé plus de 2 500 scientifiques de 130 pays, le GIEC affirme que le réchauffement climatique depuis 1950 est très probablement dû à l\'augmentation des gaz à effet de serre d\'origine anthropique. Les conclusions du GIEC ont été approuvées par plus de quarante sociétés scientifiques et académies des sciences, y compris l\'ensemble des académies nationales des sciences des grands pays industrialisés. Dans une étude publiée fin 2012, qui a compilé et comparé des simulations issues de vingt modèles informatiques différents et des informations issues des observations satellites, une équipe de climatologues du Laboratoire national de Lawrence Livermore du département de l\'Énergie des États-Unis (DoE) et de 16 autres organisations a conclu que les changements de température de la troposphère et de la stratosphère sont bien réels et qu\'ils sont clairement liés aux activités humaines. ». On notera que parmi les climato-sceptiques figure le Président des USA. Ce pays est au hit-parade des émissions de gaz à effet de serre.

3.2      Les causes anthropiques

Depuis l’allumage du premier four préhistorique de production de métal à partir d’oxydes métalliques réduits par du charbon de bois, la production de métaux a été en augmentant. Du cuivre au fer en passant par l’étain et le bronze, cette activité va devenir industrielle et insidieusement l’émission de CO2 va augmenter. L’utilisation de bois de chauffage entraîne le déboisement de grandes surfaces de forêts. Ces puits à carbone, avec les océans, absorbent le CO2 (phénomène de séquestration du carbone). L’ère industrielle est responsable de plusieurs phénomènes :

  • utilisation des combustibles fossiles (houille et pétrole) qui ont séquestré à l’ère géologique du carbonifère (houille) et au cours des autres ères (pétrole) : la combustion de ces milliards de tonnes pour produire du coke (pour la métallurgie) ou de l’énergie (chauffage, électricité, cimenteries, circulation des avions-automobiles-bateaux, etc.)
  • libération du CO2 séquestré dans les massifs calcaires (sédiments des anciennes mers) en produisant du ciment à partir de calacaire-argile,
  • réduction des oxydes métalliques par le carbone (coke) extrait des combustibles fossiles pour produire du métal (fer, fonte, acier, cuivre, bronze, etc.),
  • déprise agricole et migration vers les villes par abandon progressif des exploitations agricoles traditionnelles au profit de l’agriculture intensive avec migrations de populations vers les villes augmentant la demande en logements (migrations intérieures et aussi migrations climatiques intercontinentales).

Le traitement non-vertueux des déchets ménagers est en cause : 1 tonne d'ordures ménagères incinérées = 1 tonne de CO2 rejetée dans l'atmosphère. Et que dire du méthane qui s'échappe des déchets mal stabilisés déversés en ISDND comme à Castries (par exemple !).

4         L’urbanisation actuelle des villes

L’urbanisation actuelle des villes est une cause anthropique qui crée les conditions qui aggravent le déséquilibre écologique par la concentration des populations, les besoins en énergie et en terrains à bâtir. L’urbanisation, la bétonnisation diront certains et son corollaire l’asphaltisation des sols aggravent la situation. Faute de pouvoir disposer de terrains, les promoteurs immobiliers démolissent des bâtiments existants, sans tenir compte du fait que la production de mortiers et de bétons à base de chaux ou de ciments a eu pour effet de produire des gaz à effet de serre. Les gravats de démolition ont donné jadis leur contingent de gaz à effet de serre avec les fours à chaux et à ciment.

4.1      L’industrie cimentière

Selon Wikipedia (Le ciment), « En 2008, plus de 2 milliards de tonne de ciment étaient produites par an dans le monde à 80% produits et consommés dans les pays émergents, avec une croissance de plus de 5% par an de 1991 à 2008 . Cette production est très énergivore, et la production du clinker son principal constituant , est responsable d’approximativement 5 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) anthropiques , contribuant au réchauffement climatique. ».

Deux mots retiennent l’attention :

  • énergivore : les fours consomment beaucoup d’énergie, pricipalement tirée des combustibles fossiles (des résidus de distillation lourds, chargés en polluants dont la combustion  pollue encore plus),
  • 5% des émissions de GES provenant de la combustion des hydrocarbures et de la transformation du calcaire (CO3Ca) en CO2 et chaux vive (CaO).

4.2      Responsabilité de la bétonnisation

La construction d’un bâtiment neuf utilise beaucoup de ciment. Les fondations, les piliers de la structure, les parpaings en ciment et le mortier consomment beaucoup de ciment. Il y aussi consommation de sables et de graviers. Combien coûte en gaz à effet de serre la construction d’un immeuble neuf ? En comptant le fer qui a servi à armer le béton, on imagine le désastre écologique. 1 tonne de ciment = 1 tonne de CO2 produite.

Raymond GIMILIO
Président
Licencié és-sciences de la Terre
Docteur en sciences biologiques option écologie

Mots-clés associés

Date de création : 07/04/2019 ! 07:54
Catégorie : Observatoire - Climat
Page lue 767 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Economie circulaire

Consultez nos articles sur l'économie circulaire.

 ↑  

Santé publique

Techniques de traitement

Eaux et assainissement

Statuts et objectifs

Extrait des statuts (objectifs). Cliquez ce lien.
 

L'ODAM n'est pas tenu de publier ses comptes. Seuls les adhérents peuvent les consulter et en ont communication lors des Assemblées générales.
Adhérez à l'ODAM.

logo fond bleu clair.jpg

Information

Citoyens et contribuables de Montpellier-Méditerranée-Métropole ou d'autres territoires du département de l'Hérault ou de notre région Languedoc-Roussillon, ce site est le vôtre. Il est destiné à vous fournir une réponse à toute question que vous pouvez vous poser sur le traitement des déchets et sur la défense de l'Environnement. Votre avis aussi nous intéresse (bloguez avec nous ). Vous pouvez commenter librement nos articles ou nous envoyer des courriers, nous vous garantissons strictement l'anonymat. Nous sommes INDEPENDANTS de tout pouvoir politique ou religieux, dans le respect des lois en vigueur.
L'ODAM ne communique ses comptes qu'à ses adhérents.
Vous pouvez demander à nous rencontrer, nous le ferons avec plaisir, nous sommes des citoyens responsables et respectueux des lois.

Pour le CA, le Président de l'ODAM
Raymond GIMILIO

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


    visiteurs
    visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!

Sondage

Vos-Nos priorités citoyennes

Nouvelles des Amis

Calendrier

Nouvelles des Amis

Notre doctrine

Nous militons pour une écologie citoyenne et indépendante, sur bases scientifiques, dans votre intérêt (contre les gaspillages) et dans celui de nos-vos enfants (générations futures). Ceci dans le respect des lois en vigueur dans notre pays, pour un environnement sain et agréable, hors de tous pouvoirs religieux et/ou politiques. Ceci pour permettre aux générations futures de vivre en bonne santé sur une planète préservée des pollutions. Nous n'affirmons rien sans preuves ou références à des publications dont nous détenons les copies ou les originaux. Nous vous proposons de télécharger diverses chartes (voir section Téléchargements).
Si telles sont vos valeurs, vous devez, vous pouvez demander à nous rencontrer et/ou adhérer à notre association.
L'union faisant la force, l'ODAM est membre fondateur du CIDES34, un collectif formalisé d'associations qui luttent pour la défense de l'Environnement et de la Santé et pour un traitement vertueux des déchets.

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
4 Abonnés

Convention d'Aarhus

La Convention d'Aarhus (selon Wikipedia) est :

« Le droit à l’accès à l'information est le droit qu'a toute personne ou organisme de demander à une collectivité ou service public d’obtenir une copie de documents ou informations détenues par cette collectivité ou service public. Ce droit porte sur un document existant, en l’état où il existe, et dans le format où il existe dans le service. Cela se traduit souvent par la délivrance de photocopies de tout ou partie de document, par de la consultation sur place, ou, si l’information est disponible sous format numérique, par une copie de fichier (aux formats disponibles couramment dans l’administration) sur support physique ou par envoi par message électronique. »

Accès à ce site et navigation

Consultez la "FAQ". Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). Cliquez sur le menu horizontal ci-dessous pour le guide du site. Pour le moment, l'accès au Forum est libre, lisez la Charte du Forum : le modérateur veille à éliminer les incivilités. Le respect de tous est indispensable, la défense de notre environnement est une chose trop sérieuse pour admettre des fantaisies.

Mentions légales

Cliquez sur ce lien pour consulter les mentions légales de ce site.

Le fait pour l'ODAM de citer un organisme et d'indiquer un lien vers son site ne signifie en aucune façon que nous approuvons sa politique et ses propositions. Nous informons le plus objectivement possible, le lecteur doit pouvoir de faire son opinion : nous faisons confiance à son libre discernement

Le Président de l'ODAM

Raymond GIMILIO