En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.    Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Résistez, résistez, résistez : résister s'écrit au présent.   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   L'Ecologie : la science de l'impossible faite par des incompétents (une boutade) !   Anonyme
Texte à méditer :   Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot (député européen)
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants   Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   La répétiton d'actes illégitimes ne saurait créer un usage légitime. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.   Reine de Hollande
Texte à méditer :   Ils ne savaient pas que c'est impossible, alors ils l'ont fait.   Mark Twain
Vous êtes ici :   Accueil » San-Francisco : la ville vient à Montpellier
 
 
 
 

San-Francisco : la ville vient à Montpellier

San Francisco s’approche du « zéro déchets »

Si tu ne vas pas à San Francisco, San Francisco viendra à toi ! Nous paraphrasons la célèbre tirade de Lagardère dans « le Bossu » de Paul Fèval. La ville de San Francisco est venue à Montpellier en envoyant à la Foire de Montpellier une importante délégation qui est hébergée dans un stand magnifique dans le Hall B1. On y découvre le « californian way of life » avec une évocation historique à ne pas manquer sur les racines de cette ville et de sa région où on découvrit naguére de l’or !

En 2002, la ville de San Francisco s’est engagée à atteindre l’objectif « zéro déchet » envoyé en décharge ou en incinérateur. A Montpellier-la-Surdouée, nous trions peu et mal, nous méthanisons le pauvre résultat du TMB et nous jetons en décharge du « stabilisat » mal trié et mal méthanisé (qui continue à fermenter dans son casier à Castries-ISDND-GSM). Nous incinérons aussi à OCREAL-Lunel ! Nous voulons « oublier » (feu Mme Stamm dixit) la montagne d’ordures du Thôt qui fermente sous sa mince couverture de terre et sa végétalisation mitée.

Nous savions à l’ODAM depuis plusieurs années que la commune de San Francisco pratiquait le tri des déchets à la source tandis qu’en Europe, en France et plus particulièrement à Montpellier, on préfère tout ramasser ensemble et confier à des machines (TMB) le soin de séparer mécaniquement les éléments de la gigantesque « omelette » où se mêlent les déchets organiques (restes de repas et épluchures, …), les matières plastiques et autres déchets solides (métaux, piles, …). Ce système industriel est le tri-mécano-biologique (TMB). C 'est une mauvaise solution même si cela peut sembler une bonne idée. La qualité du recyclage et du compost est très mauvaise, car tout est mélangé, sali par la nourriture et vice-versa. Nous savons aussi que le ministère chargé de l’Environnement ne financera plus par ses agences les usines de TMB et que l’usine de TMB d’Angers (construite par Vinci) a été fermée par décision de la collectivité locale. Nous avons dénoncé l’indifférence avec laquelle M. Saurel et ses directeurs de service technique des déchets a accueilli le programme « Zéro déchets zéro gaspillage » impulsé par Mme Ségolène Royal.

En savoir plus sur le journal « Le Monde Planète » affirme que « Un système de zéro déchet coûte moins cher » et que « San Francisco est très avancée dans le recyclage de ses détritus, notamment dans la collecte de déchets organiques pour en faire du compost. S'il y a bien quelques initiatives isolées, la France apparaît très en retard dans ce domaine. Pourquoi ? ».

Montpellier est en France le mauvais élève de la classe.

Mots-clés associés

Date de création : 03/04/2019 ¤ 14:04
Catégorie : Observatoire - Citoyenneté
Page lue 1624 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !