En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.    Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Résistez, résistez, résistez : résister s'écrit au présent.   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   L'Ecologie : la science de l'impossible faite par des incompétents (une boutade) !   Anonyme
Texte à méditer :   Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot (député européen)
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants   Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   La répétiton d'actes illégitimes ne saurait créer un usage légitime. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.   Reine de Hollande
Texte à méditer :   Ils ne savaient pas que c'est impossible, alors ils l'ont fait.   Mark Twain
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 
 

Nouvelles

logos/ODAM_nov_cadre_100x100.GIFNous avons franchi un pas important - le 25/07/2020 ¤ 10:06 par RGimilio

Notre ami François Vasquez élu au Conseil Municipal sur la liste du Maire

Lors des élections municipales, notre ami François Vasquez, compagnon de route de notre lutte pour un traitement vertueux des déchets, a été ELU sur la liste de M. Mickaël Delafosse, nouveau maire de Montpellier. Nous avons soigneusement évité de lancer un COCORICO de victoire, nous attendions la suite.

Hier, 24 juillet 2020, la quotidien Midi-Libre (P. 7) publiait la liste des « élus clés de la Métropole » de Montpellier, lesquels vont assister le Président Mickaël Delafosse élu le 20 juin dernier. François est Vice-Président « délégué à la Collecte, au Tri, à la Valorisation des déchets et à la Politique zéro déchet.» C'est  une victoire de l'ODAM et des associations amies dont l'Association des Riverains de Garosud (riverains de l'Usine Amétyst) et les associations unies au sein du CIDES34. Enfin, les réunions des Commissions de suivi de site (CSS) des ISDND de Montpellier-Métropole vont changer de tonalité. Les arrogants ex-représentants de la Métropole dans ces CSS vont cesser leurs arrogantes et impertinentes répliques. Il y a changement de paradigme. Collecte, tri à la source, valorisation des déchets vont collaborer  en vue de l'objectif Zéro-Déchets. On ne va plus faire semblant, on va faire !

Mais qui est François Vasquez ? Un modeste kinésithérapeute habitant dans le quartier jouxtant les Grisettes. Sa modestie naturelle n'a comme égale sa grande compétence dans la science du traitement des déchets : un rudologue, un des nôtres. Il a été porte-parole de l'Association des Riverains de Garosud (riverains de l'usine Amétyst) et porte-parole du Collectif CIDES34. Il était un interlocuteur redouté des membres représentants la Métropole à la CSS d'Amétyst et du sous-préfet qui la présidait. Il est maintenant le chef de ces représentants et traitera d'égal à égal avec le sous-préfet. Il a d'ailleurs suivi les conseils de celui qui lui recommandait de se faire ELIRE. C'est fait !

L'ODAM est statutairement un « bureau d'études citoyen ». Il est prêt à reprendre la brève collaboration avec la Métropole, collaboration rompue après que nous ayons, au nom de la défense de l'Environnement, refusé d'avaliser la politique des prédécesseurs qui nous lèguent une situation catastrophique et en contradiction avec les lois de Transition Écologique et Énergétique. Les mauvais conseillers de ces prédécesseurs ont été naguère mis en garde. Les industriels n'imposeront plus leurs solutions et nous espérons que les sages des Cours des Comptes (régionale comme nationale) n'auront plus d'objet à reprocher.

Raymond GIMILIO
Président de l'ODAM
Docteur en Sciences Biologiques
Ancien chargé d'études de Haut-Niveau au Ministère de l'Environnement
Ingénieur de Recherches (ER) du CNRS