Portail Observatoire Déchets Environnement  Santé Montpellier

Accueil  Blog  Nouvelles  Télécharger  Liens  FAQ  Livre d'or  Forum
Mottainai : le Japon trie

Mottainai  est un terme japonais correspondant au malaise dû à un gaspillage matériel. Cette expression peut être utilisée par elle-même, pour souligner un tel gaspillage, ou pour désigner un propos ou un acte malvenu.

Au cours d’une session des Nations-Unies, l’environnementaliste kényanne Wangari Maathai introduisit le terme mottainai comme slogan pour la protection de l’ environnement. Elle arbora un T-shirt marqué avec le mot  "mottainai"et explica la signification du terme pour illustrer les quatre R de réduire, réutiliser, recycler et réparer. Elle avança que «  nous devons tous utiliser les ressources limitées effectivement et les partager gentiment si nous voulons éviter de voir des guerres éclater à cause de ressources naturelles [non renouvelables]. »  [ Maathai a travaillé pour populariser le concept de mottainai en dehors du Japon].

Les Japonais ont une longue tradition de l’économie des ressources finies (non-renouvelables) qui se perd dans leur histoire nationale. L’économie de matière était élevée au rang d’art. Il était impératif d’utiliser le moins de matière possible lors de la fabrication d’un objet. Cette forme de minimalisme est qualifiée aujourd’hui en occident de « zen ». Avant de se débarasser d’un objet cassé ou usé, simple feuille de papier ou ustensile de cuisine, on y regardait à deux fois. L’acte de jeter devenait une véritable cérémonie de funérailles de la matière. Venant du shintoïsme et du bouddhisme, cette notion est fortement ancrée dans la culture japonaise actuelle, même si on considère qu’elle s’est un peu effritée. L’influence de l’insularité a forgé cette culture en limitant l’accès aux ressources.

Selon un blog « Comment trier ses déchets au Japon », il est écrit « Simple, mais ça couvre déjà 90% des déchets qui sont produits par une famille. La façon dont les poubelles sont organisées est la même dans l’ensemble du pays car il y a des consignes de tri sur les emballages et ces consignes sont les mêmes du nord au sud. ». Un exemple à méditer ici, chez nous, en France comme dans Montpellier-Méditerranée-Métropole ! L’écoconception et l’organisation du tri sont devenus un art moderne.


Date de création : 05/04/2019 ¤ 11:49
Dernière modification : 05/04/2019 ¤ 11:49
Catégorie : Prévention des déchets
Page lue 316 fois
Haut
Valid HTML 5.0 GuppY site freeguppy.org © 2004-2020 En savoir plus ... GuppY site Valid CSS 3

Document généré en 0.06 seconde