Observatoire des Déchets et de l'Environnement de Montpellier

Accueil  Blog  Nouvelles  Télécharger  Liens  FAQ  Livre d'or  Forum
Amétyst : étude RECORD, données techniques

Nous commençons une série d'articles techniques sur les odeurs dégagées par les Installations classées pour la protection de l'environnement.

Nous citons l'étude RECORD : « Pollution olfactive, sources d'odeurs, cadre réglementaire, techniques de mesure et procédures de traitement : état de l'art . Rapport final, mars 2006, Auteurs J.R. Fanlo (LGE-Mines, Alès) et J. Carré (LACE - UCBL1» 236 p. n° 03-0808//0809/1A et sa synthèse.

1 - Les fondamentaux

1.1 - Odeur : qu'est-ce

Selon le site Air-Languedoc-Roussillon :  « Une odeur est toujours un signal et la loi reconnaît comme une pollution à part entière » toute substance susceptible de provoquer des nuisances olfactives excessives ». Dans le cadre de ses missions de surveillance et d’information, AIR LR recueille chaque année les signalements d’odeurs ponctuels sur l’ensemble de la région. Les nuisances signalées sont ensuite relayées aux organismes concernés (selon les cas : DREAL, ARS, Service hygiène des communes …) afin, si possible, d’en déterminer la cause. Sur les zones où un Observatoire d’odeur est installé, ces signalements viennent en complément du réseau de Nez, et permettent notamment une meilleure couverture géographique de la surveillance et une description approfondie des épisodes odorants. »

D'après l'introduction du rapport RECORD cité ci-dessus, « Chez l'être humain, l'odeur est un sens relativement peu sollicité. C'est pourtant le [sens] ancien et le plus primitif de nos sens, un des plus sensibles et des plus évocateurs.».

1.2 - Perception et caractéristiques physiologiques

Les odeurs sont perçues par l'appareil olfactif. Cet appareil est le siège des sensations olfactives. Le siège est au fond des les fosses nasales, dans la cavité olfactive. Ces fosses sont branchées en dérivation du courant aérien qui passe par le nez.

1.2.1 - Caractéristiques du sens olfactif

D'une manière générale, on peut distinguer trois caractéristiques du sens olfactif (paramètres) :

1.2.2 - Les caractéristiques des odeurs

Les odeurs en tant que telles apparaissent comme n'ayant qu'une réalité subjective tant elles sont indissociables de l'appareil olfactif. Chaque odeur est caractérisée par une courbe de Stevens.

Selon la concentration chimique de l'odorant, on distingue plusieurs seuils :

Nous renvoyons pour plus de détails aux pages 11 à 13 du rapport précité.

1.2.3. La qualité des odeurs

  1. Odeurs éthérées (fruits),
  2. Odeurs aromatiques (camphre, amandes),
  3. Odeurs flagrantes (fleurs),
  4. Odeurs ambrosiaques (musc),
  5. Odeurs allaicées (ail, soufre, chlore)
  6. Odeurs empyreumatiques (odeur de brulé),
  7. Odeurs capryliques (fromage, graisse, sueur),
  8. Odeurs répulsives (punaise, belladone),
  9. Odeurs nauséeuses (chair ou végétaux en décomposition, matière fécale)

1.3 Acceptabilité des odeurs

une odeur peut être :

Il convient de remarquer qu'en matière de prévention des nuisances olfactives industrielles, c'est l'intensité de l'odeur plutôt que son acceptabilité qui est retenue comme paramètre.

1.4 - Relation odeur-toxicité

Les odeurs désagréables (mauvaises odeurs) sont systématiquement à l'origine d'une inquiétude des populations riveraines soucieuses de la qualité de l'air qu'elles respirent. Les polluants odorants sont pourtant bien plus souvent gênants que toxiques ou nocifs. Les décideurs politiques locaux doivent en être conscients. Les sites recevant des déchets ultimes qui n'en sont pas devraient y réfléchir à deux fois.

2 - Les sources de composés odorants

Les sources de composés odorants dans le domaine des déchets sont, en gros, au nombre de trois.

La suite sera dans un second article (A suivre ...)


Date de création : 06/04/2019 ! 18:01
Dernière modification : 06/04/2019 ! 18:01
Catégorie : Nuisances olfactives
Page lue 132 fois
Haut
Valid HTML 5.0 GuppY site freeguppy.org © 2004-2018 En savoir plus ... GuppY site Valid CSS 3

Document généré en 0.09 seconde